BULLETIN N.#4

 
 
Bonjour . Il est toujours intéressant d’apprendre de nouvelles choses dans la vie. Nous parlons souvent en discutant d’arbitrage de points techniques , de règles de jeu et de procédures .Certes , ces éléments sont importants et ils comptent pour beaucoup . Mais pour qu’un arbitre soit reconnu compétent par ses pairs et les autres intervenants dans le hockey ; il faut beaucoup plus que d’exceller dans les règlements , le positionnement et la signalisation . Voyons donc ensemble des critères qui nous dirigent vers la bonne animation et  qui nous aideront à mieux performer et surtout à progresser dans notre cheminement d’arbitre .
 

Le bon animateur ou animatrice a des qualités de base qui le ou la  distinguent et qui font qu’il ou qu’elle aura plus de facilité à animer une partie . La bonne Attitude comprend plusieurs facettes : l’intérêt manifesté par l’individu ; son ouverture aux bonnes relations humaines ; le respect qu’il ou qu’elle manifeste aux autres personnes ; son calme naturel et sa facilité à travailler en équipe . Comment pouvons-nous en situation d’une partie de hockey démontrer tout ce bon savoir -faire qui nous permettrait de donner une autre dimension à notre arbitrage ?  Celui ou celle qui veut performer doit développer sa communication . Cette dernière est essentielle . Elle doit s’exprimer sans hypocrisie et sans haine . L’interlocuteur verra vitement si vos propos sont empreints d’une bonne attitude . Visiter les bancs d’équipes pour répondre aux interrogations des entraîneurs est un pas grandiose . Les inviter à s’exprimer en premier au lieu de donner votre vision immédiatement dans la discussion est un autre échelon qu’il faut pratiquer . Donc s’expliquer en permettant aux autres de s’exprimer en premier ; puis de répondre avec tact peut aider grandement le bon animateur à faire comprendre son point de vue. On apprend aussi de ces échanges. Certains entraîneurs ont souvent des remarques positives qui nous éveillent et nous permettent de réfléchir sur notre façon d’officier et de devenir meilleur par la suite . Le dialogue rapporte toujours .

Le travail en équipe est une notion que plusieurs organisations tentent de développer. En situation de partie : la consultation entre les officiels peut de façon significative influer sur la perception des autres intervenants , des joueurs et des joueuses  . Ils verront la communication s’établir entre les officiels et feront la conclusion que l’arbitre est capable de s’ouvrir au jugement de ses deux (2) coéquipiers . Apprendre à animer une partie de hockey est préférable que  d’essayer de contrôler les participants. Dans un dernier communiqué en fin de février ; nous regarderons des conseils qui nous aideront dans les parties des séries éliminatoires. Merci d’être là .  F. Larochelle   07/02/19

Partenaires

L'entrepôt du hockey

Dernières nouvelles